index

L’AGENDA de SDN-TREGOR

Samedi 21 Janvier à 20H30, :

Théâtre : L’EXPÉRIENCE de Christophe Bataille par Joël CUDENNEC – Salle « An Dour Meur » à Plestin Les Grèves

La vidéo ci-dessous fait un rapide historique des essais nucléaires français en Algérie :

Et la vidéo ci-dessous appelle à rejoindre le mouvement pour l’abolition des armes nucléaires :

Image | Publié le par | 2 commentaires

MESUREZ LE RADON DANS VOTRE HABITATION AVEC SDN-TREGOR ET LA CRIIRAD

Le dossier des anciennes mines d’uranium du Trégor a amené Sortir du Nucléaire Trégor à s’intéresser à l’impact de ces anciens sites en terme de santé publique. De fil en aiguille, SDN-TREGOR s’est également intéressée à une pollution radioactive, qui elle, est d’origine naturelle, celle provoquée par le RADON. Le radon est la 2ème cause de cancer du poumon après le tabac. Il est particulièrement présent dans les régions granitiques comme la Bretagne. 

Aujourd’hui, SDN-TREGOR se propose de coordonner une opération de mesure du RADON chez ses adhérents et sympathisants.

images Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Tagué

Agora autour de la question nucléaire à Brest

Dans le cadre du FESTIVAL DES ÉCRITURES SCÉNIQUES DU RÉEL,

AGORA – LE NUCLÉAIRE 
Que peut-on changer et comment ?

BREST : La Maison du Théâtre – 21h00 à 23h00
Entrée libre – Tous publics

Plus de précisions en cliquant ICI

obliques_2016_header

Publié dans Uncategorized | Tagué

Cet hiver, mesurez le RADON de votre maison

L’hiver est la période idéale pour procéder à une mesure du RADON dans votre habitation. SDN-TREGOR se met à la disposition des particuliers intéressés par une telle analyse ; n’hésitez pas à nous contacter : sdn-tregor@laposte.net

image : mold busters

image : mold busters

Publié dans Uncategorized | Tagué ,

SDN-TREGOR soutient la Transition Énergétique à l’Île de Sein

L’électricité de l’Île de Sein est produite par des groupes électrogènes qui brûlent 420.000 litres de fioul chaque année pour un coût de 400.000 €. Particulièrement concernés par le dérèglement climatique et l’élévation du niveau de la mer, les habitants demandent que cet argent soit investi dans les renouvelables. EDF s’arc-boute sur une loi qui interdit aux îles de produire plus de 30% de leur électricité. SDN-TREGOR a décidé d’apporter son soutien à l’association ATREIS qui se bat pour mettre un terme à cette aberration.

 

Publié dans Uncategorized | Tagué ,

De vaillants trégorrois à l’assaut de Flamanville

Bien sûr, on aurait pu espérer encore plus de monde à Flamanville samedi dernier. Mais à défaut d’une très grande manif, ce fut une très belle manif… Une manif où s’est exprimée avec force et détermination notre volonté d’en finir avec cette Folie Nucléaire. Nous y avons retrouvé nos amis de Greenpeace et puis aussi ceux qui déjà militent à Hinkley-Point contre « nos » EPR. N’en doutons pas, notre détermination viendra à bout de la puissance et de l’arrogance des nucléocrates. Bravo aux courageux trégorrois qui ont pris le car à 6H30 samedi dernier pour ne pas rater ce grand rendez-vous…

Photos MELANE & HERVE :

20161001_115345 Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Tagué ,

FLAMANVILLE : une très belle manif

Entre 2.700 et 5.000 personnes ont manifesté ce samedi à Flamanville pour exiger l’arrêt du nucléaire. Parmi eux, beaucoup de Bretons venus en cars ou par leurs propres moyens participer au défilé.

Photo Le Télégramme

Photo Le Télégramme

Ce n’est qu’un hasard de calendrier, mais le rassemblement antinucléaire, samedi 1er octobre à Flamanville en Normandie, coïncidait avec l’arrivée du nouveau patron du chantier EPR (réacteur pressurisé) Bertrand Michoud. Il aura notamment la charge de mener les essais d’ensemble qui doivent démarrer début 2017, selon EDF.

 De l’EPR, il en était justement question dans les slogans des manifestants.  « L’EPR c’est l’enfer », assurait la pancarte de l’un d’eux. Ils étaient entre 2700 et 5000, à prendre le départ de Siouville à 14 h pour rejoindre la centrale de Flamanville, qui compte, en plus du chantier EPR, deux autres réacteurs.

 Ils demandaient plus généralement l’arrêt du nucléaire, alors qu’EDF a lancé le « grand carénage », pour prolonger la durée de vie des centrales. Des opérations qualifiées, il y a quelques semaines, de « soin palliatif »  par le député EELV Noël Mamère.

 Plusieurs cars de Bretons

 De nombreux Bretons ont pris part au rassemblement. Des cars partaient par exemple de Quimper, de Rennes, ou encore du Trégor en passant par Saint-Malo. « Beaucoup sont venus en covoiturage parce qu’ils venaient plusieurs jours, ajoute Chantal Cuisnier, porte parole du collectif antinucléaire ouest pour la Bretagne.

 Dans le cortège, quelques gwen ha du  étaient visibles, comme des drapeau de l’Union démocratique bretonne (UDB). Devant la centrale, les manifestants étaient attendus par des CRS, mais il n’y a pas eu de débordement et la foule a rebroussé chemin pour rejoindre Siouville.

 © Le Télégramme

*

Publié dans Uncategorized | Tagué ,

Flamanville dans la Presse locale

Le Collectif anti-nucléaire Ouest, organise le week-end des 1e r et 2 octobre à Flamanville et Siouville dans le Cotentin, deux journées de mobilisation contre l’EPR (réacteur pressurisé européen) et pour l’arrêt du nucléaire. Le collectif Sortir du Nucléaire Trégor, créé au lendemain de la catastrophe de Fukushima, au Japon, en mars 2011, fera le trajet depuis Lannion, le samedi.

Christian Madec, Isabelle Diverchy, Mona Mazé-Baudet, Laurent Lintanf, Patrice Desclaud et Yves Bellec, du collectif Sortir du Nucléaire Trégor, organisent un déplacement en car à Flamanville, où se déroulera un rassemblement contre l'EPR. © Le Télégramme

Christian Madec, Isabelle Diverchy, Mona Mazé-Baudet, Laurent Lintanf, Patrice Desclaud et Yves Bellec, du collectif Sortir du Nucléaire Trégor, organisent un déplacement en car à Flamanville, où se déroulera un rassemblement contre l’EPR.
© Le Télégramme

Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Tagué ,