Dialogues d’artistes autour de Fukushima

Tel est le titre de l’article paru dans le Télégramme du 26 Février 2013 pour annoncer le concert qui aura lieu au CAFE THEODORE Jeudi 7 Mars à 20H30. La plasticienne Monique LUYTON participait à cette présentation à la presse.

Monique LUYTON, à droite sur la photo, et une de ses sculptures. Photo Le Télégramme

Monique LUYTON, à droite sur la photo, et une de ses sculptures. Photo Le Télégramme

Ci-dessous, l’intégral de l’article du Télégramme :

À travers les oeuvres d’une plasticienne et d’un concert chant-piano, le collectif Sortir du nucléaire commémorera la catastrophe de Fukushima, le jeudi 7 mars, à Trédrez-Locquémeau.

« C’est tellement terrifiant. Je n’ai pas de mots. Ce sont des cris que je pousse. » La catastrophe nucléaire de Fukushima, au Japon, survenue le 11 mars 2011, hante Monique Luyton.

L’indicible par l’art

C’est par son art que cette plasticienne trégorroise parvient à exprimer ce qu’elle ressent. Sa sculpture d’un personnage, tout droit sorti d’une branche d’arbre, souligne « la symbiose entre l’être humain et la nature, tout ce que le nucléaire va détruire ». L’expression artistique sera au centre de la commémoration organisée par le collectif Sortir du Nucléaire Trégor, né au lendemain de la catastrophe. « Au Japon, les premiers cas de cancer de la thyroïde sont reconnus officiellement. des enfants sont touchés, des parents s’interrogent sur la nourriture qu’ils leur donnent. Les mots ne suffisent plus à exprimer l’ampleur de la catastrophe, seul le registre artistique peut exprimer ce que vivent les Japonais », explique Laurent Lintanf, membre du collectif.

Musique française et japonaise

Cette expression, ce sera aussi celle d’Adèle Litz, mezzo-soprano, et de Véronique Le May, pianiste, qui donneront un concert le jeudi 7 mars, au café Théodore, à Trédrez-Locquémeau. Les deux musiciennes feront dialoguer la France et le Japon, à travers des chants lyriques des deux pays, des XIXe et XXe siècles. Un prélude à la grande chaine humaine prévue le samedi 9 mars à Paris, pour laquelle Sortir du nucléaire Trégor organise un déplacement en car. Pratique Concert le jeudi 7 mars, à 20 h 30, au café Théodore, à Trédrez-Locquémeau. Entrée 6 €. Déplacement en car le 9 mars à Paris. Contact : tél. 02.96.44.98.36 ; e-mail, sdn-tregor@laposte.net

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.