Commémoration de Hiroshima et Nagasaki à Crozon le 10 août

           COMMÉMORATION DE LA TRAGÉDIE D’HIROSHIMA ET DE NAGASAKI
                         <<PLUS JAMAIS HIROSHIMA,  PLUS JAMAIS NAGASAKI>>
                           L’HEURE  EST À L’ABOLITION DE L’ARME NUCLÉAIRE

 Comme chaque année le Mouvement de la Paix des Comités de Brest et Morlaix organise dans la presqu’île de Crozon   samedi 10 août  une randonnée jusqu’au sommet du Ménez-Hom,  départ  à 11h  de Ste Marie du Menez-Hom  (environ 1 heure de marche) avec  à 12h  un  dépôt de fleurs au sommet.

Devant la lenteur du processus de désarmement nucléaire en cours au sein du traité de non prolifération  (TNP) une campagne internationale a été lancée: Campagne internationale pour l’abolition des armes  nucléaires (ICAN) Elle est construite  sur les conséquences humanitaires d’une détonation nucléaire  provoquée ou accidentelle, devant laquelle aucune organisation  humaine ne pourra faire face et qui  affecterait d’une façon ou d’une autre l’ensemble  de l’humanité. Elle exige  la rédaction d’un traité d’interdiction des armes nucléaires à l’image de ceux qui ont déjà été obtenus sur les autres armes  de destruction massive (chimiques, bactériologiques, mines antipersonnel…)

Réunis au mois d’avril à Oslo, de très nombreux Etats ont repris à leur compte l’initiative pour un traité  d’interdiction des armes nucléaires. Ils accélèrent ainsi l’histoire et laissent entrevoir  la possibilité de se débarrasser de l’abominable épée de Damoclès que brandit sur les peuples la doctrine nucléaire  militaire forte de 20 000 bombes atomiques dont 2 000 prêtes à un emploi immédiat.

Faisons en sorte que ces commémorations 2013,  dans les mobilisations qu’elles suscitent accélèrent le processus d’interdiction des armes atomiques pour mettre l’humanité à l’abri du danger permanent qui la menace.

En août 1945, lors de l’explosion des bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki, lumière et chaleur  ont été  si puissantes, prés du centre de l’explosion, que les gens ont été instantanément vaporisés, laissant seulement une ombre sur le sol, là ou ils se trouvaient. Ces  » ombres nucléaires » sont encore  visibles dans les rues des deux villes japonaises. 250 000 personnes sont mortes dans les minutes  et heures qui ont suivies les explosions.

Venez nombreux samedi prochain, soit au départ de la randonnée à 11h  à Ste Marie du Ménez-Hom ou à 12h au sommet pour le dépôt des fleurs, avec après le retour au village pour un pique-nique.

Pour les Comités  du Mouvement de la Paix de Brest et Morlaix:
Antoinette  L’Hénaff                        Murielle Dubreule

Contact: 06 37 63 88 95

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.