Un CAR pour FLAMANVILLE

Le prochain grand rendez-vous du combat antinucléaire français aura lieu à Flamanville dans le Cotentin, tout près du complexe nucléaire. A quelques mois de l’élection présidentielle, il est important que la question du nucléaire soit l’un des enjeux de la campagne. Pour Sortir du Nucléaire Trégor, au moins trois bonnes raisons de se rendre à Flamanville.

Inscrivez-vous au CAR pour FLAMANVILLE !...

Inscrivez-vous au CAR pour FLAMANVILLE !…

1RE RAISON :

EXPRIMER NOS NOMBREUSES INQUIÉTUDES

Ces dernières semaines, le nucléaire a régulièrement fait la une de l’actualité. Nombreux sont en effet les sujets d’inquiétude :

Menaces terroristes sur les centrales nucléaires, hypothétique fermeture de FESSENHEIM, défauts de la cuve de l’EPR de Flamanville, opposition à l’enfouissement des déchets nucléaires à BURE, dangereuse et coûteuse prolongation de la durée de vie des vieilles centrales, faillite d’AREVA, projet fou de deux EPR à HINKLEY POINT en Grande-Bretagne,…

2ME RAISON :

RAPPELER INLASSABLEMENT QUE LE NUCLÉAIRE EST DANGEREUX ET TRÈS COÛTEUX

Plus personne ne nie aujourd’hui le fait que l’industrie nucléaire est l’une des plus dangereuses au monde. Et le poids de ce risque augmente à chaque fois que l’on crée une nouvelle centrale nucléaire. Mais au-delà du danger, que le terrorisme vient d’ailleurs aggraver, se pose clairement la question du coût de cette énergie. AREVA qui est en faillite et EDF qui est très lourdement endettée se gardent bien d’annoncer le coût réel du nucléaire à long terme. Coût des déchets qu’on ne sait toujours pas maîtriser, coût du démantèlement des centrales que l’on n’a pas réellement provisionné, coût de la sécurisation des vieilles centrales que la Cour des Comptes estime à 100 milliards d’euros soit près de deux fois plus que ce qu’annonce EDF….

3ME RAISON :

RAPPELER QUE LE NUCLÉAIRE N’EST PAS UNE FATALITÉ

Le nucléaire nous a été imposé sans débat et bien souvent à coût de mensonges. Et nombreux sont les responsables politiques qui aujourd’hui encore ne jurent que par l’énergie atomique alors même qu’en 2015, l’ADEME, organisme public, a clairement démontré qu’une électricité 100 % renouvelable en France, c’est tout à fait envisageable ! Sous réserve, bien entendu, que l’on consacre l’argent du nucléaire aux économies d’énergie et aux énergies renouvelables…

C’est donc pour faire entendre ces paroles de bon sens que Sortir du Nucléaire Trégor invite les trégoroises et trégorois à s’inscrire dès aujourd’hui au car qui partira de Lannion pour rejoindre Flamanville le samedi 1er Octobre.

Départ : 6H30 du parking de Kermaria, retour pour 22H15.

Tarif ordinaire : 26 €. Tarif réduit 20 €.

Réservations indispensables : sdn-tregor@laposte.net ou 06-86-22-58-88

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.