SDN-TREGOR soutient la Transition Énergétique à l’Île de Sein

L’électricité de l’Île de Sein est produite par des groupes électrogènes qui brûlent 420.000 litres de fioul chaque année pour un coût de 400.000 €. Particulièrement concernés par le dérèglement climatique et l’élévation du niveau de la mer, les habitants demandent que cet argent soit investi dans les renouvelables. EDF s’arc-boute sur une loi qui interdit aux îles de produire plus de 30% de leur électricité. SDN-TREGOR a décidé d’apporter son soutien à l’association ATREIS qui se bat pour mettre un terme à cette aberration.

 

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.