Nucléaire Militaire ?… Hautement d’actualité !

C’est ce lundi soir 9 Janvier que SDN-TREGOR a présenté à la presse la soirée du SAMEDI 21 JANVIER à l’espace AN DOUR MEUR à PLESTIN LES GREVES.

.

.

UN SUJET HAUTEMENT D’ACTUALITÉ COMME LE RAPPELLE LE TEXTE DE LA CONFÉRENCE DE PRESSE :

RAPPEL HISTORIQUE

Deux cent dix essais nucléaires français au total ont été menés entre 1960 et 1996, d’abord dans le désert algérien puis en Polynésie française impliquant officiellement environ 150 000 civils et militaires :

de 1960 à 1961 : 4 essais aériens à Reggane dans le Sahara ; Algérie

de 1961 à 1966 : 13 essais souterrains à In Ecker ; Algérie

de 1966 à 1974 : 46 essais aériens à Mururoa et Fangataufa ; Polynésie

de 1975 à 1996 : 147 essais souterrains dans les sous-sols et sous les lagons des atolls de Mururoa et Fangataufa.

De nombreuses personnes ont été victimes de ces essais nucléaires et très peu sont indemnisées. Plusieurs sont décédées de différents cancers. La loi Morin établit une liste de 21 cancers et leucémies pouvant être provoqués par l’exposition à la radioactivité. Hélas les données exactes sont difficiles à obtenir car relèvent du secret militaire.

Plusieurs sites sur lesquels ont eu lieu ces essais restent dangereux et ne sont toujours pas sécurisés. C’est le cas notamment en Algérie.

NUCLÉAIRE CIVIL ET NUCLÉAIRE MILITAIRE SONT INTIMEMENT LIES

L’objectif premier du nucléaire civil n’était pas de produire de l’électricité mais de permettre la fabrication de bombes atomiques. C’est en effet grâce aux centrales nucléaires que l’ont produit l’uranium enrichi et le plutonium nécessaires à la fabrication de la bombe atomique.

Un pays qui possède des centrales nucléaires peut toujours arriver à fabriquer des bombes atomiques.

LA BRETAGNE PARTICULIÈREMENT CONCERNÉE

C’est de la pointe de la Bretagne que la marine nationale procède périodiquement à des tirs d’une nouvelle version du missile M51 d’une puissance de frappe de 600 fois Hiroshima. Et ceci, en totale violation du Traité de Non-Prolifération Nucléaire !

UN ARMEMENT PARTICULIÈREMENT COÛTEUX

Chaque année la France consacre près de 4 milliards d’euros pour son armement nucléaire. Et alors qu’on nous parle de nécessaires économies au niveau de l’État, il est question d’augmenter ce budget jusqu’à 6 milliards d’euros annuels ! …

UNE DISSUASION TRÈS RELATIVE, UN DANGER PERMANENT EVIDENT

L’arme nucléaire ne dissuade personne. Depuis qu’elle existe, elle n’a pas empêché les guerres, elle n’a pas empêché les dominations. Elle a engagé le monde dans une folle course aux armements. Elle est totalement inefficace face au terrorisme.

Par contre, elle constitue un risque permanent : un accident peut toujours arriver, un dirigeant politique délirant peut un jour décider de l’utiliser.

UN SUJET PARTICULIÈREMENT D’ACTUALITÉ

Plus de 15 000 bombes atomiques menacent en permanence d’anéantir l’humanité. De l’avis général, les tensions actuelles impliquant des puissances nucléaires augmentent fortement la probabilité que ces armes de crime contre l’humanité soient effectivement utilisées.

Mais en Octobre 2016, l’Assemblée Générale des Nations Unies a adopté une résolution pour la mise en place de négociations visant à interdire les armes nucléaires. 123 États ont voté pour et seulement 38 États, dont la France, ont voté contre !… Ces négociations auront lieu courant 2017 ; un vrai espoir de sortir enfin de la menace de la bombe atomique.

UN SUJET MAJEUR POUR L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE

Pour SDN-TREGOR qui milite pour la sortie du nucléaire civil & militaire, le spectacle de Joël CUDENNEC tombe à point à quelques mois de l’élection Présidentielle ; il nous rappelle en effet que cette double question du nucléaire ne doit pas être oubliée durant la campagne à venir…

Le prochain président de la République et la prochaine majorité issue des urnes inverseront-ils cette politique, sachant que, d’après un sondage de l’IFOP, trois Français sur quatre veulent que la France participe à l’abolition des armes nucléaires ?

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.