Exercice Nucléaire Militaire à l’Île-Longue les 12 & 13 Décembre…

COMMUNIQUE DE SORTIR DU NUCLÉAIRE  – BRETAGNE

EXERCICE MILITAIRE…

ET TRAITÉ D’INTERDICTION DES ARMES NUCLÉAIRES

Photo Ouest-France

Les 12 et 13 décembre, l’armée organisera un exercice simulant un accident nucléaire militaire à L’Île Longue. Cette annonce ne peut qu’interpeller Sortir du Nucléaire Bretagne.

Le simple fait d’organiser un tel exercice de sécurité rappelle aux bretons qu’un accident nucléaire est tout à fait possible à L’Île Longue. Or pendant des décennies les autorités n’ont eu de cesse d’affirmer le contraire…

Mais aucun exercice ne pourra véritablement permettre de gérer les conséquences d’un tel accident ni de protéger les populations. Sur le papier, tout est parfaitement maîtrisé ; dans la réalité…

Par contre, un espoir existe aujourd’hui !… En effet, le 7 Juillet dernier, l’ONU a adopté un tout nouveau traité international : le Traité pour l’interdiction des armes nucléaires.

Hélas, plutôt que de s’associer à cette initiative historique, déjà soutenue par 122 États, la France a décidé de bouder cette démarche et a préféré rester dans le même camp que M. Poutine, M. Trump et M. Kim-Jung-Un… qui tous, tiennent à leur bombe atomique…

Heureusement, la communauté internationale a su saluer cette initiative en décernant le Prix Nobel de la Paix 2017 à l’organisme ICAN (International Campaign to Abolish Nuclear weapons) qui a été l’un des artisans majeurs de ce tout nouveau traité.

Sortir du Nucléaire Bretagne rappelle que jusqu’à cette date, la seule arme de destruction massive qui n’était pas interdite par le Droit International est l’arme nucléaire. Si les armes chimique et bactériologique sont interdites, c’est grâce à des traités du type de celui qui vient d’être adopté… sans la France…

La France doit donc se ressaisir et, plutôt que de prévoir une hausse du budget annuel du nucléaire militaire, qui doit passer de 4 milliards à 6,5 milliards… elle doit signer ce traité, comme l’y invite d’ailleurs « Initiatives pour le Désarmement Nucléaire », dont le Comité de Parrainage comprend Cédric VALLINI, Député LREM et Nicolas HULOT, Ministre de l’Écologie !…

NB : SDN-BRETAGNE a décidé d’inviter un représentant du PRIX NOBEL DE LA PAIX 2017 : Dominique LALANNE, physicien nucléaire, ancien directeur de recherche au CNRS. Il sera :

– à ST-MALO Lundi 11 Décembre – 20H30 – Mairie annexe de Paramé

– à LANNION Mardi 12 Décembre – 20H30 – Espace Ste-Anne

Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.