L’EPR et le TITANIC

Sortir du Nucléaire Trégor a entrepris un « Tour des Parlementaires du Trégor » pour les interpeller sur les trois points suivants : la cuve défectueuse de l’EPR de Flamanville, le refus de la France de signer le tout nouveau Traité international d’interdiction des armes nucléaires et la nécessité d’un plan volontariste pour décontaminer les anciennes mines d’uranium du Trégor.

Photo France Inter

La cuve défectueuse de l’EPR fut le 1er point évoqué avec le Député Bothorel. SDN-TREGOR lui a rappelé qu’EDF demandait une « dérogation » au gouvernement pour pouvoir faire fonctionner la cuve de l’EPR de Flamanville alors même que celle-ci n’est pas conforme aux normes de sécurité. Elle risque d’exploser, car son alliage comporte de nombreux défauts de fabrication.

SDN-TREGOR a alors expliqué au Député que c’est comme si en vendant une voiture neuve, on précisait au client : « Les freins de cette voiture ont un défaut de sécurité, mais roulez quand même avec ; ça devrait bien se passer… »

Et le Député Bothorel d’user d’une autre comparaison : « Pour moi, l’EPR de Flamanville, c’est un nouveau Titanic ; si on me demande mon avis, je refuserai la dérogation sollicitée par EDF !… »

En effet, le Titanic a bien heurté un iceberg. Mais on omet de dire que si sa coque a cédé sous le choc, c’est parce que la grande partie des milliers de rivets de cette coque avaient été fabriqués dans un alliage beaucoup trop fragile. Et c’est précisément le même type de reproches que l’on peut formuler à l’encontre de la cuve de l’EPR aujourd’hui…

Que ce soit dans le cas du Titanic ou dans celui de l’EPR, les considérations d’ordre économique passent avant la sécurité…

SDN-TREGOR ne peut que saluer la pertinence de cette comparaison et se féliciter de la position du député Bothorel qui refuse de cautionner la dérogation demandée pour cette cuve dangereuse.

Pour Sortir du Nucléaire Trégor, le principe de précaution doit absolument primer. L’EPR ne doit pas être autorisé à démarrer ; ça ne serait pas la 1re fois qu’une centrale nucléaire en construction est abandonnée ; nombreux sont les exemples : en Autriche, en Espagne, aux États-Unis… EPR, stoppons la mise en danger des populations ; EPR, ne laissons pas faire !…

Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.