Tchernobyl aux Baladins : Le Télégramme

Trente-deux ans après la catastrophe de Tchernobyl, qu’en est-il de la question du nucléaire ? Ce sera le thème d’une projection au cinéma les Baladins. « Tchernobyl, le monde d’après » sera diffusé le mardi 15 mai, et suivi d’un débat.

Laurent Lintanf, président de Sortir du Nucléaire Trégor (à gauche), avec Émilie Leroux, directrice des Baladins, Catherine Fauvelle et Jean-Raymond Louvion.

Avons-nous tiré toutes les leçons de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl survenue il y a tout juste trente-deux ans, le 26 avril 1986 dans le nord de l’Ukraine ? C’est la question posée par Yves Lenoir et Marc Petitjean à travers leur documentaire « Tchernobyl, le monde d’après ». Le film, qui est constitué essentiellement de témoignages, sera projeté le mardi 15 mai, à 20 h 30, au cinéma Les Baladins. La séance sera suivie d’un débat en présence d’Yves Lenoir, coréalisateur.

Cette projection s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre Sortir du Nucléaire Trégor et les Baladins. Elle a deux objectifs, explique Laurent Lintanf, président de Sortir du Nucléaire Trégor : « Rappeler dans un premier temps à la population que le nucléaire reste une menace permanente. Et que nous avons une épée de Damoclès au-dessus de nos têtes. »

« C’est arrivé à Fukushima, cela peut arriver en France »


« C’est arrivé à Tchernobyl, c’est arrivé à Fukushima. Cela peut arriver malheureusement en France. Puis dans un second temps, et j’insiste sur ce point, il y a ce devoir de mémoire. On ne doit pas oublier les victimes de la catastrophe : ceux qui sont malades aujourd’hui et les enfants qui sont nés après. Ils n’ont pas choisi », déplore-t-il. L’association Sortir du Nucléaire Trégor a vu le jour il y a sept ans « après Fukushima ». Elle compte environ 70 membres dans tout le Trégor. « Notre rôle : sensibiliser les personnes au danger du nucléaire », témoigne Catherine Fauvelle, membre active de l’association.

Pratique « Tchernobyl, le monde d’après » sera projeté le mardi 15 mai, à 20 h 30. Tarifs : 7,90 €. Réduit : 6,50 €. Possibilité de le combiner avec Orange Cineday.

Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.