Manifestation. Paix et climat, même combat – Le Télégramme

Près de 200 personnes ont défilé entre la mairie de Lannion et le parvis des Droits de l’Homme, devant le Carré Magique. (Le Télégramme/Olivier Paris)

À l’appel du Mouvement pour la paix et de Sortir du nucléaire-Trégor, rejoints par plusieurs organisations syndicales, politiques et associatives, près de 200 personnes ont défilé ce samedi matin, entre la mairie de Lannion et le parvis de Droits de l’Homme.

Paix et climat, même combat. En cette journée internationale de la paix décrétée par l’ONU (Organisation des nations unies), c’est le message qu’ont voulu faire entendre les organisateurs de la marche organisée ce samedi matin, dans le centre-ville de Lannion.

Près de 200 personnes, répondant à l’appel de Sortir du nucléaire-Trégor, du Mouvement pour la paix et de plusieurs autres organisations politiques, syndicales et associatives ont défilé dans le centre-ville de Lannion, entre l’hôtel de ville et le parvis des Droits de l’Homme, pour montrer leur « détermination pour la paix, contre les armes atomiques et pour la justice climatique  .

« L’urgence climatique mondiale menace la sécurité et la stabilité  

« Sans justice climatique, il n’y a pas de paix possible sur notre petite planète », s’est exclamé Laurent Lintanf, le porte-parole de Sortir du nucléaire-Trégor. « L’urgence climatique mondiale menace la sécurité et la stabilité. Du fait de ses conséquences dévastatrices, des millions de personnes désertent les littoraux et l’intérieur des terres, désormais inhabitables, à la recherche d’un lieu sûr et d’une vie meilleure. Les catastrophes et phénomènes météorologiques extrêmes se font de plus fréquents et violents, et les différends nés de l’épuisement des ressources risquent de dégénérer en conflits climatiques », a développé Françoise Le Loarer, du Mouvement de la Paix.

 

Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.