Armes Nucléaires ; Lannion, ville pionnière – Le Trégor

Laurent Lintanf de Sortir du Nucléaire Trégor & Françoise Le Loarer du Mouvement de la Paix

Depuis plusieurs semaines, Françoise Le Loarer, du Mouvement de la paix, et Laurent Lintanf, de Sortir du Nucléaire Trégor, travaillaient à la préparation d’une proposition de voeu à l’attention du conseil municipal. Un voeu visant à demander au Président de la République de signer au plus vite le Traité d’interdiction des armes nucléaires (Tian).

«  Il s’agissait de relayer localement l’appel mondial des Villes en faveur du désarmement nucléaire. Un appel déjà signé par Washington, Berlin, Genève, Toronto… mais aussi Paris, la Courneuve, Grenoble… Appel qui se justifie par le fait que les villes sont les cibles privilégiées des armes nucléaires, faisant des populations civiles des cibles potentielles », explique Laurent Lintanf.

Tous deux ont accueilli avec une grande satisfaction le résultat du vote portant sur cette proposition de voeu lors du dernier conseil municipal : « Il a en effet été adopté à l’unanimité moins quatre abstentions ; pas un seul vote contre ! »

Lannion devient ainsi la première commune, non seulement du Trégor, mais aussi des Côtesd’Armor, à s’engager pour le désarmement nucléaire, « répondant ainsi à l’attente de très nombreuses organisations, comme la Croix-Rouge internationale ».

C’est d’ailleurs via ce type de traités qu’ont été interdites les armes chimiques et bactériologiques.

Dans les prochains mois, Françoise Le Loarer et Laurent Lintanf prévoient de poursuivre leur engagement en allant à la rencontre de tous les conseils municipaux de LTC.Le Trégor du 27/02/20
Image | Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.