Masques & Pastilles d’Iode au Conseil Municipal de Pleumeur-Bodou…

SDN-TREGOR ne peut que saluer l’initiative des élu.es de la minorité du Conseil Municipal de Pleumeur-Bodou lors de sa séance du 18 Mars 2021. D’une crise à l’autre, les mêmes impréparations : du manque de masques pour le Covid, à l’indigence du plan Pastilles d’Iode en cas d’accident nucléaire… « Mais où sont les 600 000 pastilles d’iode des Costarmoricains ?… » C’est la question que SDN-TREGOR posait il y a déjà 5 ans ; aucun élu ne savait répondre…

Ci-après la question posée au Conseil-Municipal de Pleumeur-Bodou. Pour la réponse ?… Merci de patienter !…

Voici les questions de la minorité en vue du conseil municipal de jeudi 18 mars 2021 :
2- pastilles d’iode :
Jeudi 11 mars 2021, le Japon a commémoré le dixième anniversaire du séisme, du tsunami et de l’accident nucléaire de la centrale nucléaire de Fukushima qui s’en est suivi.
Lorsqu’un accident se produit sur des installations nucléaires, de type centrale nucléaire ou site militaire comme celui de l’Ile-Longue, il est plus que probable qu’il y ait des rejets d’iode radioactif dans l’atmosphère.  Les populations se voient alors exposées à ce radioélément et la conséquence pour ces populations est de développer un cancer de la thyroïde. Cette problématique a été mise en évidence dans les régions d’Ukraine, de Biélorussie et de Russie à la suite d’une exposition d’iode radioactif dû à l’accident de la centrale nucléaire de Tchernobyl survenue en 1986. Suite à cet événement des réflexions ont été menées (OMS, AIEA…) et ont permis la mise en œuvre de politiques de distribution de comprimés d’iode. En France, il a été établi sur ce sujet des textes, circulaires, plan ORSEC-Iode … Il est à noter que la prise précoce de ces comprimés en cas d’accident nucléaire réduit le risque de cancer de la thyroïde engendré par l’inhalation de l’iode radioactif. Il est important de le redire, le risque est réduit si ces comprimés sont ingérés à temps, ce qui sous entendant qu’il faut disposer d’un stock de comprimés. Il existe des lieux de stockages départementaux et c’est sur décision du Préfet qu’est déclenché la livraison et l’arrivée des comprimés dans toutes les mairies.
La crise sanitaire que nous traversons liée au coronavirus à mis en évidence des dysfonctionnements en ce qui concernait les stocks de masques au début de la pandémie….
Cela nous amène cette première question : qu’en est-il du stock des comprimés d’iode ?
C’est une commune-relais qui réceptionne les comprimés d’iode et qui informe ensuite les maires des communes du canton. Dans notre secteur quelle est la commune-relais ?
Pour la distribution à la population, des centres communaux de distribution devraient voir le jour. Pouvez-vous nous dire  comment la commune s’est préparée à l’éventualité d’une distribution de pastille d’iode ?
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.