Réponse de SDN à AREVA dans Ouest-France

Voici dans Ouest-France du 30/03/17 la réponse de Sortir du Nucléaire Trégor à AREVA telle qu’elle est parue dans Ouest-France. En-dessous, l’intégrale de notre réponse.

.

Suite aux mesures de protection mises en place, à la demande de l’IRSN (Institut de Radioprotection et Sûreté Nucléaire) et de Sortir du Nucléaire Trégor, à Buhulien, sur un site contaminé au radium et à l’arsenic, AREVA s’est exprimée et a tenté de remettre en cause les travaux de Sortir du Nucléaire Trégor. Sortir du Nucléaire se voit donc contraint de répondre à ces remises en cause.

Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Tagué ,

AREVA remet en cause le travail de SDN-TREGOR

Dans un communiqué à Ouest-France, AREVA a tenté de minimiser voire, dénigrer, le travail de SDN sur l’ancienne mine d’uranium de Buhulien. Ci-dessous, le communiqué d’AREVA. A la suite, la réponse de SDN-TREGOR :

OF du 28/03/17

La réponse de Sortir du Nucléaire Trégor :

Suite aux mesures de protection mises en place, à la demande de l’IRSN (Institut de Radioprotection et Sûreté Nucléaire) et de Sortir du Nucléaire Trégor, à Buhulien, sur un site contaminé au radium et à l’arsenic, AREVA s’est exprimée et a tenté de remettre en cause les travaux de Sortir du Nucléaire Trégor. Sortir du Nucléaire se voit donc contraint de répondre à ces remises en cause.

Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Tagué , ,

Nouvelle réunion publique sur les compteurs LINKY

Mercredi 19 Avril, SDN-TREGOR organise une nouvelle réunion publique sur les compteurs LINKY à 20H30, Espace Sainte-Anne à Lannion :

.

Publié dans Uncategorized | Tagué ,

Armes nucléaires. SDN veut un référendum © Le Télégramme

Devant la permanence de la Députée

Annie poste la lettre à MME ERHEL notre Députée

Lundi, alors que s’ouvrait au siège de l’ONU à New York, une conférence internationale portant sur l’interdiction des armes nucléaires, le groupe Sortir du Nucléaire-Trégor a manifesté sur la place du Marchallac’h, à Lannion. L’occasion d’exprimer son incompréhension face à la décision de la France, comme d’autres puissances nucléaires, de ne pas participer à ces négociations.

Corinne Erhel invitée à se prononcer

Une trentaine de militants se sont rassemblés devant la grille de la permanence de Corinne Erhel, à qui ils ont ensuite posté une lettre. Objectif : inviter la députée de Lannion à rejoindre « ces lucides 121 parlementaires français qui ont su s’engager pour un monde enfin délivré de la menace nucléaire ». Dans son allocution, Laurent Lintanf, le porte-parole de SDN-Trégor, a salué la démarche de ces parlementaires qui ont signé une proposition de loi en faveur de l’organisation d’un référendum sur la question. « Pour être transmise au Conseil constitutionnel, puis recevoir (…) le soutien de 10 % des électeurs inscrits, la proposition de loi doit avoir été signée par au moins 185 députés ou sénateurs, c’est-à-dire 1/5e du Parlement », a précisé Laurent Lintanf, en invitant les candidats à l’élection présidentielle et aux législatives à se prononcer sur ce projet de référendum.

La manifestation s’est achevée devant le monument aux morts, par une minute de silence, « en hommage aux victimes d’Hiroshima et de Nagazaki », les deux villes japonaises détruites par les bombardements atomiques des 6 et 9 août 1945, ainsi qu’à « toutes les victimes des essais nucléaires ».

© Le Télégramme

Le texte intégral de notre PRISE DE PAROLE lors de notre action :

Aujourd’hui, Lundi 27 mars 2017, une conférence internationale chargée de rédiger un traité d’interdiction des armes nucléaires s’ouvre à New York. Cette conférence internationale a été décidée à l’Assemblée générale de l’ONU le 23 décembre 2016 lors d’un vote historique.

Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Tagué ,

BURE, Merci à Irène GUNEPIN

Oui, un grand merci à Irène GUNEPIN pour cette passionnante soirée qui a rassemblé plus d’une cinquantaine de personnes, salle de conférences de l’espace Ste-Anne à Lannion jeudi soir 23 Mars. Pour les trégorrois l’enjeu de la gestion des déchets nucléaires apparaît plus nettement maintenant et la nécessité de « fermer le robinet » au plus vite est plus qu’une évidence pour tous… Si tous les candidats à la Présidentielle pouvaient participer à une telle rencontre…

Irène GUNEPIN, inlassable militante contre l’enfouissement des déchets nucléaires

Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Tagué ,

ACTION Abolition des Armes Nucléaires à Lannion

Lundi prochain 27 mars, malgré l’opposition de la France, commenceront à l’ONU les discussions pour un traité international visant à interdire les armes nucléaires. Honte à la France, qui fait partie de la minorité de pays qui a voté CONTRE ce projet d’interdiction des armes nucléaires ! 

Heureusement, 121 Parlementaires français se sont prononcés favorablementà une Proposition de Loi visant à l’organisation d’un référendum sur la participation de la France à ce projet d’abolition des armes nucléaires à l’ONU : « Voulez-vous que la France négocie et ratifie avec l’ensemble des Etats concernés un traité d’interdiction et d’élimination complète des armes nucléaires, sous un contrôle mutuel et international strict et efficace ? »

 C’est pourquoi, LUNDI 27 MARS, plusieurs organisations appellent à une mobilisation  : 

1 – Pour appeler les candidats à l’élection présidentielle, futurs détenteurs du fameux bouton rouge, à se positionner pour un désarmement nucléaire de la France et pour soutenir cette initiative de traité international.

2 – Pour soutenir les 121 parlementaires français qui se sont déjà prononcés favorablement à la Proposition de Loi visant à l’organisation d’un référendum sur la participation de la France à l’abolition des armes nucléaires

 3 – Pour interpeller directement notre Députée qui, à ce jour, ne fait pas partie des 121 parlementaires engagés sur cette proposition de Loi.

SDN-TREGOR participera à cette mobilisation :

– Rendez-vous Lundi 27 Mars à 18H30, partie HAUTE de la place du Marc’hallac’h à LANNION

Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Tagué ,

Nucléaire. Un film pour prolonger le débat © Le Télégramme

Photo Le Télégramme

Le 18 février dernier, l’association Sortir du nucléaire-Trégor a investi le pont Sainte-Anne pour protester contre le projet d’enfouissement de déchets nucléaires à Bure, dans le Meuse. Elle y avait pratiqué une pétition photo de la quarantaine de participants à cette action.

Jeudi 23 mars, à 20 h 30, cette association manifestera autrement son opposition à ce projet à l’espace Sainte-Anne. Le film « Déchets nucléaires, 100.000 ans sous nos pieds », de Dominique Hennequin, y sera projeté. Il sera suivi d’un débat animé par Irène Gunepin, militante de Bure opposée à ce projet d’enfouissement de déchets.

Stabilité des fûts

Avec cette soirée, l’association Sortir du nucléaire-Trégor veut informer les élus et la population sur les enjeux majeurs de ce dossier, à la veille de l’élection présidentielle et des élections législatives. Pour quelles raisons l’association lannionnaise s’oppose-t-elle à ce projet ? « Personne ne peut garantir la stabilité du sol des milliers d’années. Personne ne peut garantir que les fûts de déchets nucléaires resteront stables et n’exploseront pas sous l’effet de la chaleur comme cela s’est passé en 2014 dans un site équivalent aux États-Unis. Personne ne peut garantir qu’en cas de besoin on pourra ressortir ces déchets », répond Laurent Lintanf, son président. Pour conserver la mémoire des sites, l’association préférerait aussi que ces déchets soient plutôt stockés en surface.

Pratique : Soirée débat le jeudi 23 mars, à 20 h 30, à l’espace Sainte-Anne. Renseignements au 06.86.22.58.88.

© Le Télégramme

Publié dans Uncategorized | Tagué ,